FORMATION : Remise des attestations de participation à l’atelier de prise de fonction des Attachés culturels et commerciaux de la RDC

0
123

Près d’une vingtaine d’Attachés culturels et commerciaux de la République Démocratique du Congo ont reçu leurs attestations de participation à l’atelier de prise de fonction, le mardi 19 mars 2024, lors de la cérémonie organisée par l’Académie diplomatique congolaise et présidée par le Secrétaire Général aux Affaires étrangères. Ils pourront prochainement rejoindre leurs postes respectifs après cette formation intense d’une semaine.

Prenant la parole, le Secrétaire Général aux Affaires étrangères a invité les récipiendaires à prendre conscience de ce qui les attend, « une tâche lourde et complexe, celle d’être des ambassadeurs de la culture congolaise », a dit l’Ambassadeur Theo WABENGA KALEBO. « Vous devez faire en sorte que le monde puisse parler du Congo, que le monde demain puisse comprendre qu’est-ce qu’est le Congo. Multipliez les initiatives pour que notre culture soit reconnue et vécue à l’étranger », a-t-il recommandé aux Attachés culturels et commerciaux.

Pour sa part, en sa qualité de Secrétaire Général à l’Enseignement supérieur et universitaire, Monsieur Pacifique ILOSYO IMONANO a exprimé la joie de son Ministère. « Lorsque je vois dans les modules et thématiques qui ont été dispensés dans le cadre de cette formation, que la diplomatie a été connectée à l’administration, à la culture, à la politique étrangère, aux relations internationales et même à la sécurité, avec des enseignements sur l’intelligence artificielle comme outil de gestion et d’action dans ce qu’un pays peut avoir comme visée à l’extérieur, je constate que vous êtes suffisamment outillés pour que vous fassiez bonheur à la RDC dans votre qualité d’Attachés culturels dans nos ambassades. Vous ne pouvez pas être en marge des principes et prescrits des exigences diplomatiques », a indiqué le Secrétaire Général à l’Enseignement supérieur et universitaire.

« Dans le souci du Ministère des Affaires étrangères, il était question de trouver des modules qui devaient permettre à ceux qui devront désormais jouer ce rôle qui par le passé a fait la fête de la République démocratique du Congo. La tâche est très ardue. Ça demande beaucoup d’efforts, beaucoup de culture générale, de personnalité parce qu’il en va de l’image du pays », a déclaré l’Ambassadeur Debré BOYOKO BAELO avant d’insister sur le fait qu’une « mission diplomatique est gérée par un ambassadeur qui reste au centre de toutes les activités. Si vous voulez bien prester, faire œuvre utile partout où vous serez, soyez en harmonie avec le chef de mission. Vos idées, vos initiatives, partagez avec le chef de mission qui vous permettra de prester comme il se doit. Soyez entreprenants, imaginatifs », a-t-il souligné.

« Il y a beaucoup à présenter sur la RDC. Vous êtes suffisamment édifiés. Nous sommes fiers de vous et restons à votre disposition », a conclu le Directeur de Cabinet du Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères et Francophonie.

Plusieurs formateurs ont été mobilisé, notamment le Secrétaire Exécutif national de la Commission électorale nationale indépendante, des experts de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANAPI), de l’Enabel et le Délégué Général de la Wallonie Bruxelles Internationale, des professeurs des universités et des diplomates congolais. Des échanges intéressants qui ont mis les Attachés culturels et commerciaux devant leurs responsabilités, constate l’Ambassadeur DEBRÉ BOYOKO BAELO.

Le Ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire s’est dit heureux de compter l’Académie diplomatique congolaise parmi ses partenaires privilégiés et a évoqué d’autres options de formation pour le bien de l’administration publique.

Cellule de communication | Ministère des Affaires étrangères et Francophonie
communication@diplomatie.gouv.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here